Mon premier tatouage

Depuis des années, j’ai envie de me faire tatouer. C’est un art que je trouve très beau, et qui me fait envie depuis que je suis adolescente. Je me suis enfin lancée, après des années d’attente et d’hésitations. Je voulais ici vous parler de mon parcours et du premier tatouage que j’ai fait, bonne lecture

Le commencement

Il y a plusieurs écoles, ceux qui pensent que le tatouage doit avoir une signification, et d’autres pour qui cela reste esthétique.
Pour ma part, je suis entre les deux. Bien sûr que chacun fait ce qu’il veut, mais en ce qui concerne mon corps, j’ai ma préférence.

Sans pour autant que chaque tatouage que je vais faire ai une signification profonde, je veux que mes projets aient un sens pour moi.

Que ce soit quelque chose qui me rappelle un moment, un personnage dans une série qui m’a profondément marqué. J’ai besoin d’une attache émotionnelle pour me dire « je veux ça sur mon corps toute ma vie ».

Je n’omets pas le fait de faire un jour un tatouage esthétique, mais pour l’instant, ce n’est pas ce qui m’intéresse.

D’une manière générale, j’aime le style minimaliste avec des traits fins. Un bras rempli de tatouages colorés ce n’est clairement pas pour moi ! Mais des petites pièces sans couleurs (ou alors un détail), c’est ce que je préfère.

J’ai longtemps hésité à en faire parce que j’ai très peur des aiguilles et surtout de la douleur. Je suis une petite nature qui est très sensible, que ce soit une micro coupure de feuille à une blessure en tombant à vélo. Donc le tatouage, c’était vraiment effrayant pendant longtemps.

Ce qui m’a fait changer d’avis alors ? Être tombé sur le bon dessin, au bon moment. J’ai pris mon courage à deux mains et je me suis lancé !

Mon tatouage

Je suis plusieurs comptes de tatouages sur Instagram. Ils sont autour du minimalisme et des animés, parce que c’est des styles qui me plaisent et que je cherchais à me faire encrer.

En particulier une tatoueuse, qui habite dans la ville à côté de chez moi et qui fait des tatouages autour des mangas avec un style qui me plaît beaucoup. Elle avait l’air si douce et gentille que je disais à mon amoureux « mon premier tatouage, ce sera avec elle ».

Et un jour, je me baladais sur Instagram, dans sa catégorie de flash disponibles, et je suis tombé sur LA pépite.

Kakashi est un personnage du manga et animé Naruto, il est dans mon top 3 de mes personnages préférés tout contenus confondus. Si vous ne connaissez pas le personnage, que vous voulez en savoir plus sans vous faire la série, je vous conseille cette vidéo. Elle est géniale, par contre elle spoil de fou !

Je savais que je voulais un tatouage en rapport avec ce personnage, mais je n’étais jamais tombé sur le bon dessin. Et je n’avais jamais pris le temps de contacter un tatoueur, parce que je ne savais pas vraiment ce que je voulais. Et quand je suis tombé sur ce flash, ça a été le coup de foudre et j’ai foncé !

J’ai pris rendez-vous avec la tatoueuse, et j’ai fait mon tatouage. Le rendez-vous s’est très bien passé, elle était adorable et très douce ! Vous pouvez la retrouver sur son compte insta ici.

Elle m’a très bien accueilli, et après lui avoir indiqué où je le voulais, elle s’est mise au travail ! Elle a un studio chez elle ce qui fait qu’on a eu la visite de son petit chat tout mignon, et qu’il y avait Le Voyage de Chihiro en fond. Ça a permis de bien me destresser je trouve !

Niveau douleur, j’ai vraiment été surprise, ce n’étais pas du tout comme je l’imaginais ! C’était désagréable, bien sûr, mais rien d’insurmontable. Sur le bas du tatouage, là où la peau était plus fine et où l’os était plus proche, cela était vraiment douloureux. La machine à tatouer avait une sorte de résonance dans l’os. J’ai eu une petite larme qui a coulé, mais ce n’était pas tant la douleur, mais plutôt la sensation.

Après le tatouage ?

Après qu’elle ai fini, j’étais si contente d’avoir sauté le pas, le résultat me plaît énormément, je le trouve parfait !

Elle m’a appliqué un pansement adhésif transparent dont j’ai oublié le nom, que j’ai gardé un peu plus d’une journée. J’avais un peu peur de l’enlever et surtout pour la douche !

Au final, j’ai enlevé le pansement sous la douche et ça allait très bien. J’ai rincé mon tatouage et je l’ai nettoyé avec un savon tout doux. J’ai utilisé la même chose que j’utilise pour le corps, un savon sur gras hyper réconfortant pour la peau.

Pour l’entretien, j’ai suivi ses conseils. Je lave mon tatouage sous la douche avec un savon doux, et je masse avec de l’huile de coco plusieurs fois par jour.

Les premiers jours, c’était bien sûr, plus fréquent, parce que le tatouage était frais. Mais avec les jours qui passent, j’ai besoin d’en mettre moins.

Le tatouage a commencé à peler et à démanger au bout d’une semaine, ce qui est tout à fait normal. Ca a duré une semaine à peu près.

Actuellement, le tatouage est bien avancé dans le processus de la cicatrisation. Il a mis moins de temps que je ne pensais, grâce à la douceur de la tatoueuse et à la finesse des trais. Il est tellement beau, je ne m’en lasse pas !

Conclusion

Je suis tellement contente de mon tatouage ! C’est vraiment pile ce que je voulais, et la cicatrisation se passe très bien. Je pense qu’avoir attendu autant de temps a permis d’être sûre de mon choix de projet, mais aussi de trouver une bonne tatoueuse. Je vous posterais des photos sur Instagram à la fin de la cicatrisation bien sur !Si tu passes par la, merci pour ton travail, je reviendrais sûrement pour d’autres projets dans quelques mois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.